PROJET DE ROUTE TOURISTIQUE-COMMERCIAL DE ELCHE

Centre commercial urbain du centre-ville historique

ELa mairie de Elche a accueilli le programme de revitalisation des centres commerciaux urbains 2016, mis au point par les Chambres de Commerce et le ministère d'économie et la compétitivité dans le cadre du plan de soutien complet pour la compétitivité du commerce de vente en détail, qui comprend l'identification et la promotion de la route touristique commerciale de chacune des villes participantes.

 

Plus précisément, le projet, financé par la Chambre de Commerce d'Alicante consiste en créer un produit touristique dans le centre historique de Elche, à partir de ce qu'on appelle la "route monumentale", signalant les rues du secteur dans lesquelles sont la majorité des magasins de chaussures, mode et accessoires. L'objectif est de promouvoir les touristes, le quartier commerçant que fera le tour lors de sa visite aux monuments les plus importants, en améliorant leur vision de Elche, comme une ville attrayante pour l'achat.

Cliquez sur l'axe de la boutique ou de choisir la catégorie de commerce que vous souhaitez obtenir des informations sur les options suivantes:

ITINÉRAIRE TOURISTIQUE COMMERCIAL

MONUMENTS

Le circuit des monuments commence par le Centre de Visitants, où est présenté un film spectaculaire sur la ville. Il se trouve dans le Parc Municipal, formé par les anciens jardins de la Mare de Déu, du Xocolater, du Colomer, de Baix et du

Real, en majeure partie propriété de la Vierge de l’Assomption, grâce à l’inaliénabilité établie vers la moitié du XVIIème siècle par Dr Nicolás Caro, et qui a été loué à la municipalité. Sa transformation en jardin a débuté vers la moitié du XXème siècle.
En sortant du Parc Municipal vers le Paseo de la Estación (Promenade de la Gare), nous nous trouvons au milieu de l’Espai d’Art (Espace d’Art), une exposition à l’air libre de sculpture contemporaine. Au bout de l’avenue, se trouve le bâtiment du Tourist Info (Point d’Information pour les touristes), datant du milieu du XXème siècle et d’inspiration orientale tout comme le Centre de Visitants. C’est là qu’on peut obtenir des informations détaillées sur la ville.

CENTRE DE VISITEURS ET PARC MUNICIPAL

En contournant le Parc Municipal nous passons devant les ruines de la muraille construite par les Almohades, restaurées récenment, et devant une fontaine rafraichissante et moderne qui, de plus, est merveilleusement illuminée la nuit. Ayant comme fond la fontaine et à même le Parc Municipal, voici l’Alcàsser de la Senyoria (la. Forteresse de la Seigneurie), château qui fut lieu de résidence des seigneurs de la ville du XVe au XIXe siècle. Il fut construit en trois étapes : celle qui date des Almohades (XIe siècle jusqu’au début du XIIIe), la grande tour ou donjon, et quelques fondements ; celle du XVe et XVIe siècle, qui correspond en gros au bâtiment actuel, construit lorsque Gutierre de Cárdenas fut fait seigneur de la ville ; et celle du XVIIIe siècle, la grande façade qui cache l’accès. primitif datant du Moyen Âge. Le Musée Archéologique et d’Histoire d’Elx (MAHE) est installé à l’intérieur de la forteresse et dans une salle voisine bien connéctée sur le parking publique souterrain à plusieurs étages.

ALCÁZAR DE LA SEÑORÍA / PALAIS D'ALTAMIRA / MAHE

En traversant la rue et la place du Congrès Eucharistique, nous arrivonsà la basilique Sainte-Marie dont l’emplacement était occupé auparavantpar une mosquée lorsque la ville fut conquise en 1265 par le roi d’AragonJacques I. La construction de l’église actuelle commença en 1672 sous lesordres de l’architecte Francesc Verde, qui ne fut pas le seul, car elle s’acheva en 1783.On y distingue plusieurs styles: du classiquele plus pur jusqu’au baroque italianisant de la façade principale, une des plus belles du baroque valencien, et celle de Sant Agatàngel, toutes deux oeuvres du sculpteur strasbourgeois Nicolás de Bussi (1680-1682). On peut y voir mis en scène le Misteri d´Elx (Mystère d´Elx), déclaré par l´UNESCO en 2001, oeuvre Maîtresse du Patrimoine Oral et Immatériel de ´Humanité. Par la porte de la Comunion (en face la Calaforra), vous trouverez le Musée de la Mère de Dieu de l´Assomption d´Elx (MUMAPE) consacré à la patronne d´Elx: la Vierge de l´Assomption.

LA BASILIQUE SAINT-MARIE

MUSÉE DE LA FESTA ET ERMITAGE DE SANT SEBASTIÀ

Mpruntons la Carrer Major de la Vila, axe de la Ville Fortifiée, pour contempler la façade de l’Ermitage de Sant Sebastià, qui fut à l’origine une église gothique. C’est de là que sortira le cortège qui accompagnera la sainte Vierge Marie vers l’église où se déroulera le Mystère.

L’ermitage fait partie du Musée Municipal de la Festa, nom sous lequel est connu le Misteri à Elx. Dans ce centre d’interprétation on peut vivre un parcours virtuel enthousiasmant à travers le monde de cette œuvre sacro-lyrique médiévale.

On trouve ensuite l’ancien Hospital de la Caritat (Hôpital de la Charité), construit au XIVème siècle par le Conseil de la Ville d’Elx, qui allait fonctionner comme tel jusqu’au XVIème siècle, époque où il a été transformé en une maison seigneuriale de style Renaissance. À l’intérieur est installé le siège du Patronat National du Mystère d’Elx et les salles de répétition de la Chorale.

Au bout de la Carrer Major de la Vila et après avoir traversé la place del Mercado de Abastos, on passe en dessous d´un arc de style gothique pour observer la façade de la Mairie ou Casa de la Vila. C´est l´Hôtel de Ville le plus ancien du sud de la Communauté Valencienne, où s´y réunit le Conseil Municipal depuis 1445. La bourse médiévale remonte à 1441.

En 1548 Sebastià Alcaràs agrandit le bâtiment en y élevant la tour et en y cosntrisant une haute galerie. En 1645 on lui ajouta l´aile du levant, au-dessus des logements qui étaient adossés à mème la muraille. En 1790, José Gon´zalvez de Coniedo unit les embrasures et les murs, c´est de là que lui vient cet air baroque.

Tour près de la mairie se dresse la tour de “Calendura”, horloge et jaquemart construits par Alonso Gaytán en 1572.

Le plus grand de deux jaquemarts s’appelle Miquel Calendura, c’est lui qui fait sonner les heures ; le plus petit, Vicentet Calendureta, fait sonner les quarts. Leurs noms datent de 1759.

L'HÔTEL DE VILLE ET LA TOUR DE CALENDURA

PALAIS DE JORGE JUAN

La décoration du carrelage est l'un des points forts de ce bâtiment baroque, un palais de trois étages qui présente ses forgés surmontés de bordures blanches. Son emplacement est à l'extérieur des murs. Il est actuellement occupé par des magasins et des bureaux.

LE COUVENT DE LA MERCÉ ET LES BAINS ARABES

Près de la Calaforra, se trouve le Passage des Eres de Santa Llúcia, où se situe le Couvent de Nostra Senyora de la Mercè (de Notre Dame de Grâce). Fondé par l’Ordre des Mercedarios au XIIIème siècle, le couvent actuel est le fruit de successives rénovations au cours des XVIIIème et XIXème siècles. Il conserve une église de transition gothique renaissance. Les éléments les plus remarquables sont la façade appelée de Santa Llúcia, entièrement de style renaissance et le cloître datant du XVIIIème siècle.

Au sous-sol, les Bains Arabes, récemment restaurés, qui datent du XIIe siècle. Ceux-ci se trouvaient à l’extérieur de l’enciente fortifiée de la vieille ville, tout près de la Porta Lucentina ou Porte d’Alicante. Ces bains arabes avaient trois nefs parallèles en voûte, recouvertes de stuc aux motifs géométriques.

Au bout du Passage des Eres de Santa Llúcia, on tourne le dos à l’Office du Tourisme. De là, on peut parcourir le Parc Municipal dans lequel on peut observer une grande diversité d’espèces botaniques et des constructions intéressantes comme le Molí del Real, un moulin à farine datant du Moyen-Âge et actionné par la force de l’eau apportée par l’Acequia Mayor del Pantano (Grand Canal d’Irrigation du Barrage), qui irrigue les plantations de palmiers. Une possibilité amusante peut être de monter à bord du Train Touristique et de faire le tour du parc et de ses alentours.

TOUR DE LA CALAFORRA

Près la visite du Musée de la Palmeraie, on revient par la rue Almòrida à la Glorieta et on monte par la Carrer Ample. Au bout de cette rue, on se retrouve face à l’imposante silhouette de la Calaforra, tour almohade de la fin du XIIème siècle et du début du XIIIème. C’est une des dernières tours ayant ces caractéristiques de la Communauté Valencienne. C’était une construction défensive qui était utilisée pour surviller l’accès à la ville depuis Alicante.

Pour plus d'informations: visitelche.com

MAGASINS

CHAUSSURES

Ana Filardi zapatos

Calzados El Cid

Cuplé

Dakota

Kamome

Mayka

Nichi Seijo

Tango

Sara Mawen zapatos

Undiscal confort

Zaguan Shop

Zoak

 

 

ACCESSOIREs

Calcedonia

Duquesa complementos

General óptica

Handtohand

Joyería Javaloyes

Joyería JG

Las Manolitas complementos

Maderas joyería

Maricarmen corseteria

Mazarino joyería

Mercería Espinosa

Mi Sako

Multiópticas

Opticalia

Óptica Sojo

Óptica SoloSol

Owl gafas

Parvati complementos

Relojería Cuadrado

Visionlab

ModE

Anavig

Bambolina Urban

Básico

Canastilla Carelli

Compañía Aérea

Conchetta

Conguitos

Danielli

Debebé infantil

Della moda

Diviniti by Andrea

Don Pepe

El Armario de Carlitos

Ellen

Ésse

Fran Rivera atelier

Gocco infantil

Guppy

Happy junior infantil

Haro World

Ideé

Imán

Julián Moda

La Alcudia Moda

Le Petit Monde

Little Kings moda

Magda Ruiz

Mandarina Kids

Massimo Dutti

Minnistore

October moda

Oysho

Qk moda

Querubín

Quino Exclusive

Pick & Roll

Pilar Checa infantil

Purificación García

Roberto Verino

Rodeo

Sandra Marlo

Siglo Cero

Sólo Ellas

Sorania kids

Tafetán

Tamarit

Thérese

Trócola

Versso

Williot

Xtep

Zara

BEAUTÉ

César Girón peluquería

Gala perfumería

Julia perfumería

Kiko make up milano

Nails factory

Oh my cut!

Sagasta perfumería

Vitra centro de belleza

Yves rocher

 

 

RESTAURANTS

7 Pecados

Bravas&Beer

El camarote

La Alacena

Mar i Merlot

New irish pub

Restaurante Taperia Elche

Restaurante Aladia

Taperia Carrer

 

 

AUTREs

Angelitas lanas

El Atelier

Tea shop

Tejidos el Trébol

Tescoma

Récords d'Elx

Séneca libros